ECAUSSITOYENNETE

Accueillir dans un village de 680 habitants plus de 30 000 personnes le temps d’un week-end, ce n’est pas une mince affaire ! L’une de nos priorités est donc de limiter l’impact de la manifestation sur la nature environnante et la population avoisinante.

Sans vouloir restreindre l’esprit de fête que l’on attend d’un festival, bien au contraire, il est important d’adopter pour le bien de tous un comportement responsable en respectant quelques petites règles de bonne conduite. 

Culture et écocitoyenneté ne peuvent faire que bon ménage à l’Ecaussystème.

Nous comptons sur toi, sur vous…

En 2006, le festival a été l’un des premiers à utiliser les gobelets uniques, réutilisables ou consignés (c’est comme on veut !) dans son enceinte. Largement utilisés aujourd’hui sur d’autres manifestations sportives et culturelles, ils permettent de réduire très largement le volume de déchets à traiter et de laisser l’ensemble du site beaucoup plus propre qu’il ne l’était avec les gobelets jetables.

Comment ça marche ?

La consigne du gobelet est fixée à 1 €. Elle vous sera recréditée sur votre compte cashless si vous ramenez votre gobelet, et vous sera ainsi remboursée en faisant la démarche de remboursement à l’issue du festival.

“Un gobelet pour la planète”

Cette opération consiste à collecter et à reverser les consignes des gobelets à 3 associations partenaires qui œuvrent pour des causes environnementales ou humanitaires.
Un stand est aménagé auprès duquel vous pouvez ramener votre gobelet et ainsi abandonner la totalité de la valeur de la consigne. L’association Ecaussystème s’engage alors à reverser le 1 € pour chaque gobelet collecté et à partager équitablement la totalité de la somme recueillie. Des membres de ces associations seront présents sur le stand pour organiser la collecte et échanger sur leurs projets et le devenir de ce financement.

Les Associations partenaires de 2020

Prochainement…

Nouveau …

Depuis sa création, Ecaussystème fait figure de pionnier en matière de Développement Durable. Précurseur du gobelet réutilisable (non siglé), ambassadeur des toilettes sèches, voici maintenant que nous ambitionnons de contribuer à la lutte contre le fléau plastique ! Ainsi, vous pourrez dès cette année vous munir de votre propre gourde, car elle sera autorisée à l’entrée à la condition qu’elle soit vide. Une fois à l’intérieur du site concert, nous mettons à nouveau en place des fontaines à eau en libre-service. Pour celles et ceux qui ne seraient pas équipés, vous aurez la possibilité de vous procurer ce contenant durable à la boutique officielle du festival.

En parallèle, une transition douce sera organisée au bar avec de la vente en bouteille. Toutefois, ces dernières seront consignées afin d’organiser au mieux leur collecte, et pouvoir les diriger efficacement vers les filières de tri adaptées. Notre ambition à court terme est d’arrêter totalement la vente de bouteilles en plastique, mesure qui constitue pour nous la seule manière de lutter contre la pollution des océans notamment. Des procédures ont également été mises en place pour sensibiliser les équipes bénévoles et artistiques à cette problématique.

Pour mémoire, chaque année, près de 2 tonnes de plastiques sont collectés sur le festival.

 

Un an après les gobelets, en 2007, les toilettes sèches ont pris place sur le festival pour ne plus le quitter. Gérées par des structures extérieures lors des premières années, l’association est devenue petit à petit indépendante dans ce domaine en fabriquant ses propres cabines et en formant nos bénévoles sur leur fonctionnement. Le principal avantage est que celles-ci n’utilisent absolument pas d’eau.

Comment ça marche ?

Rien de plus simple : il vous suffit de « procéder » comme habituellement (on ne va pas vous faire un dessin…) et de remplacer la chasse d’eau par de la sciure. Et c’est sans odeur ! Le tout est ensuite récupéré par une structure de traitement. Une formidable équipe de bénévoles se charge des explications et de l’entretien tout au long du festival.

Urinoirs

Mesdames & Messieurs, merci de l’utiliser à bon escient en vous rendant jusqu’à nos urinoirs placés juste à côté des toilettes sèches. Il n’y a pratiquement aucune attente

 

Très similaire aux dispositifs que vous connaissez chez vous, nous mettons en place notre propre système de tri. Il est très important pour nous d’être exemplaires dans ce domaine compte tenu des engagements de l’association en faveur du développement durable. En collaboration avec le SYDED du Lot, nous cherchons à rendre simple et efficace cette démarche, affaire de tous, afin de recycler le maximum de déchets et de continuer à progresser chaque année.

Comment ça marche ?

Sur l’ensemble du festival, du site concert aux parkings en passant par le camping, des poubelles (palox, tonneaux, containers, bennes) sont disposées avec une signalétique vous expliquant leurs attributions : recyclables, ordures ménagères et verre. Des kits de tri avec 3 sacs poubelles de couleur différentes (vert, jaune et noir) et un flyer de consignes sont distribués à tous les campeurs. Des cendriers de poche sont également à votre disposition. Soyez attentif à ne pas mélanger les types de déchets car une simple erreur peut remettre en cause la totalité d’une poubelle pourtant bien triée.

Quelques chiffres

35 points de collecte
8000 kits distribués aux campeurs
18 personnes dédiées “LES TAKATRIER” exclusivement à la collecte

SYDED TRIS

Pour que la fête soit complète et réussie, l’association cherche au travers du festival à sensibiliser son public, notamment les jeunes, sur les conduites à risque. Une équipe de bénévoles et de professionnels peuvent vous renseigner sur un stand situé sur le site concert. De plus, des messages sont régulièrement diffusés sur les écrans géants et même rappelés sur scène par nos présidents entre les concerts.

Sécurité routière

Dès votre arrivée, vous pouvez vous faire identifier en tant que capitaine de soirée afin de vous encourager à rester sobre et de susciter la vigilance de ceux qui vous entourent.
Une borne électronique pour tester votre taux d’alcoolémie est mise à votre disposition pour vérifier votre état avant de reprendre la route. Des éthylotests jetables sont également distribués.
Des contrôles sont régulièrement effectués dans les alentours de Gignac par la gendarmerie en journée et en soirée : ne prenez aucun risque et restez sur place, le camping est gratuit.

Sexualité

Les rencontres sont nombreuses et doivent rester heureuses. Des préservatifs, seules protections réellement efficaces contre le VIH, les MST et les grossesses non désirées, n’attendent que vous.

Drogues

Totalement interdites sur le festival, elles sont un véritable danger pour la santé quelque que soit leurs formes et vous exposent à des poursuites pénales.

Alcool

S’il fait souvent partie de la fête, il parvient encore trop souvent à la gâcher. Soyez responsable et raisonnable en consommant avec modération.
L’eau coule gratuitement tout au long de la soirée alors que la vente d’alcool cesse une heure avant la fin des concerts. On vous rappelle que l’accés au camping est gratuit et réservé aux détenteurs de billets.

Audition

Le niveau sonore délivré par les enceintes du festival peut se révéler dangereux pour les plus fragiles et notamment les enfants. Vous pouvez là-aussi demander des bouchons d’oreilles et une mise à disposition de casques pour les enfants sur le stand tout ceci gratuitement.

Depuis 2019, le festival Ecaussystème s’est lancé dans les énergies renouvelables et a choisi de s’alimenter en électricité vraiment verte, locale et citoyenne grâce à Enercoop. C’est le seul fournisseur qui appartient à ses sociétaires et qui s’approvisionne en direct auprès de producteurs indépendants. Ainsi, afin de maîtriser sa consommation énergétique et de minimiser son impact environnemental, 100% des compteurs provisoires du festival et les locaux permanents sont alimentés en énergie par Enercoop. L’argent des factures d’électricité d’Ecaussystème contribue activement à la transition énergétique citoyenne !

+ d’infos sur www.enercoop.fr

TU ES UN FESTIVALIER ECAUSSITOYEN ?

Pense au covoiturage pour plus d’économie et moins de pollution
Respecte les habitants, leurs propriétés et leurs biens
Limite ton volume sonore pour le sommeil de tous
Reste dormir sur place si tu as bu
Trie tes déchets pour le bien de la communauté et de nos bénévoles
Passe ton chemin si tu es là pour dealer